Notre équipe internationale a conseillé Solium Capital dans le cadre de l’acquisition de celle ci par Morgan Stanley pour la somme de 1,1 milliard de dollars canadiens

Nos bureaux de Calgary, de Toronto, de Washington, de Houston, de Dallas, de New York et de Londres ont conseillé Solium Capital dans le cadre de l’acquisition de celle-ci par Morgan Stanley pour la somme de 1,1 milliard de dollars canadiens.  
 
Morgan Stanley a versé 19,15 $ CA par action de Solium Capital aux termes d’un plan d’arrangement approuvé par le tribunal. La clôture de l’opération est intervenue le 1er mai 2019. L’entreprise de Solium, que Morgan Stanley renommera Shareworks, fera dorénavant partie de l’offre de services Morgan Stanley at Work qui comprendra des services reliés à la retraite et au bien-être financier. 
 
Solium Capital est une société ouverte de logiciel en tant que service dont le siège social se trouve à Calgary, en Alberta, au Canada. Cette société est un fournisseur mondial de technologies et de services d’aide à l’administration de régimes incitatifs fondés sur des titres de participation qui offre des services Web infonuagiques pour l’administration, l’information financière et la conformité applicables à la plupart des régimes fondés sur des titres de participation.
 
Morgan Stanley est une entreprise mondiale de services financiers détenant d’importantes parts de marché dans chacun de ses secteurs d’activités, soit les titres institutionnels, la gestion de patrimoine et la gestion de placements.
 
Justin Ferrara (droit des sociétés et fusions et acquisitions, Calgary) était à la tête de l’équipe composée de Katherine Prusinkiewicz, de Jennifer McPherson et de Connor Kense (droit des sociétés et fusions et acquisitions, Calgary); de Dion Legge, d’Andrew Lim et d’Étienne (ET) Godel (fiscalité, Calgary); d’Elizabeth Williams (propriété intellectuelle, Calgary); de Steven Leitl (litiges, Calgary); de Todd Schroeder (fiscalité, Dallas); d’Alexander Clark (avantages sociaux, Dallas); de Brian Fenske (droit des sociétés et fusions et acquisitions, Houston); de Danielle Alexis Matthews (droit de l’emploi, Dallas); d’Ian MacRae, de Justin Burt et de Slade Rieger (droit immobilier, Calgary); de même que de Matthew Longstaff et d’Amy Yang (droit bancaire, Calgary).
 
La clôture de l’opération était conditionnelle à l’obtention d’un certain nombre d’approbations réglementaires gouvernementales, dont celles exigées par les lois sur la concurrence et les lois antitrust applicables au Canada et aux États-Unis et celles visant les filiales de Solium qui sont des entités réglementées offrant des services financiers au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et à Jersey. L’équipe responsable de l’obtention des approbations réglementaires était formée de Kevin Ackhurst et de Richard Wagner (droit de la concurrence, Toronto); de Michael Bunn (droit des sociétés et des valeurs mobilières, Toronto); de Dan Wellington et de Luke McFarland (droit antitrust et droit de la concurrence, Washington); d’Andrew Lom et de Rachael Browndorf (gestions d’actifs et de patrimoine, New York); ainsi que de Jonathan Herbst et de Georgia Karamani (réglementation des services financiers, Londres).