TransGaming Inc. mène à bien un appel public à l’épargne de 4,6 M$

Le 21 février 2014

Client: TransGaming Inc.

Le 21 février 2014, TransGaming Inc. (TSX-V : TNG) (« TransGaming » ou « Société ») a clôturé un appel public à l’épargne visant des unités (« unités ») pour un produit brut total d’environ 4,6 M$ (« placement »).

La Société a émis un total de 21 904 762 unités au prix de 0,21 $, chacune comprenant une action ordinaire de la Société (« unité d’action ») et un demi-bon de souscription d’actions ordinaires (chaque bon de souscription entier étant un « bon de souscription d’action »). Chaque bon de souscription d’action donne droit à son porteur, pendant une période de vingt-quatre (24) mois après la clôture du placement, d’acquérir une action ordinaire de la Société au prix d’exercice de 0,33 $.

Le placement a été réalisé sous les réserves d’usage aux termes d’une convention de placement pour compte datée du 18 février 2014 (« convention de placement pour compte ») entre la Société et Jacob Securities Inc. et Global Maxfin Capital Inc., agissant à titre de cochefs de file (collectivement, « placeurs pour compte »). Aux termes de la convention de placement pour compte, la Société a octroyé aux placeurs pour compte une option de surallocation pour l’achat d’un maximum de 2 857 143 unités additionnelles afin de couvrir les surallocations, le cas échéant, et à des fins de stabilisation du marché, cette option de surallocation pouvant être exercée pendant une période de 30 jours à compter de la clôture du placement. Les placeurs pour compte ont exercé l’option de surallocation en entier; celle-ci été clôturée parallèlement au placement.

Le placement a été mené à bien aux termes d’un prospectus préliminaire daté du 18 février 2014, que la Société a déposé auprès des organismes de réglementation en valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de l’Ontario.

Une équipe de Norton Rose Fulbright Canada dirigée par Paul Amirault, comprenant Barry Segal (fiscalité) Andrew Godfrey (droit des valeurs mobilières de l’Ontario) et Matthew Hall (droit des valeurs mobilières de l’Alberta), a représenté l’émetteur.