highway roads

Les États-Unis lèvent les restrictions applicables aux voyageurs franchissant la frontière par les ports d’entrée terrestres et par les gares maritimes

Auteur:

 

Canada Publication Le 12 novembre 2021

Le 29 octobre 2021, le Department of Homeland Security (DHA) a annoncé qu’en date du 8 novembre 2021, les voyageurs étrangers qui sont entièrement vaccinés contre la COVID-19 seront autorisés à entrer aux États-Unis pour un déplacement essentiel ou non essentiel à un port d’entrée terrestre ou à une gare maritime.

Les personnes qui effectuent un déplacement essentiel, notamment à des fins d’opérations commerciales légitimes, d’intervention d’urgence et de santé publique, ne seront pas tenues d’être vaccinées pour le moment. 

Cependant, en date du 22 janvier 2022 (date non confirmée), tous les voyageurs étrangers traversant les frontières terrestres des États-Unis ou arrivant aux États-Unis par une gare maritime – que ce soit pour des raisons essentielles ou non – devront être entièrement vaccinés contre la COVID-19 et présenter une preuve de vaccination connexe.


Exigences

Comme il est énoncé dans la fiche d’information du DHS, lorsqu’ils arrivent à un port d’entrée terrestre ou à une gare maritime des États-Unis, les voyageurs étrangers, dont les Canadiens, doivent être prêts à :

  • présenter une preuve de vaccination contre la COVID-19, comme il est indiqué sur le site Web des Centers for Disease Control and Prevention (CDC); et
  • attester verbalement le motif de leur déplacement et leur statut de vaccination contre la COVID-19 au cours d’une inspection à la frontière. 

Les passages aux frontières terrestres refléteront les lignes directrices établies pour les déplacements par voie aérienne en ce qui a trait aux vaccins et à la preuve de vaccination.

Vaccins acceptables

Les vaccins acceptables sont ceux approuvés ou autorisés par la Food and Drug Administration (FDA) ou l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce qui comprend les vaccins suivants à l’heure actuelle :

  • Janssen/Johnson & Johnson (une seule dose)
  • Pfizer-BioNTech 
  • Moderna
  • AstraZeneca
  • Covishield
  • BIBP/Sinopharm
  • Sinovac

Que signifie être entièrement vacciné?

Être « entièrement vacciné » signifie qu’il s’est passé deux (2) semaines depuis qu’on a reçu la deuxième dose d’un vaccin multidose ou la première dose d’un vaccin unidose. Recevoir des doses de deux vaccins approuvés différents administrées à 17 jours d’intervalle est acceptable. Par exemple, si on a reçu une dose de Pfizer et une dose d’AstraZeneca, administrées à au moins 17 jours d’intervalle, on sera considéré comme étant entièrement vacciné. 

Un délai de 14 jours complets doit s’être écoulé depuis le jour de la dernière dose de la série de vaccins contre la COVID-19. Par exemple, si on a reçu sa deuxième dose du vaccin Pfizer le 1er novembre, on sera considéré comme entièrement vacciné en date du 15 novembre.

Quelle est la preuve de vaccination requise?

Tant les citoyens américains que les ressortissants étrangers qui sont entièrement vaccinés doivent voyager avec une preuve de leur statut de vaccination à présenter à leur transporteur aérien avant leur départ vers les États-Unis. Cette preuve de vaccination doit être un document imprimé ou numérique émis par une source officielle et doit inclure le nom et la date de naissance du voyageur, ainsi que le nom du vaccin et la ou les dates d’administration de toutes les doses que le voyageur a reçues.

Qui n’est pas tenu d’être vacciné pour entrer aux États-Unis? 

Les voyageurs suivants ne sont pas tenus d’être vaccinés pour entrer aux États-Unis par voie terrestre ou maritime :

  • citoyens des États-Unis
  • résidents permanents réguliers (détenteurs d’une carte verte)
  • enfants âgés de moins de 18 ans
  • personnes voyageant à des fins essentielles :
    • personnes qui voyagent à des fins médicales (p. ex. pour recevoir un traitement médical aux États-Unis);
    • personnes qui se rendent à des établissements d’enseignement;
    • personnes qui voyagent pour travailler aux États-Unis (p. ex. les personnes travaillant dans le secteur agricole; de même, les déplacements d’athlètes professionnels sont considérés comme essentiels);
    • personnes qui voyagent à des fins d’intervention d’urgence et de santé publique (p. ex. des représentants du gouvernement ou des intervenants d’urgence entrant aux États-Unis pour soutenir les efforts du gouvernement fédéral, étatique, local, tribal ou territorial en réponse à la COVID-19 ou à d’autres urgences);
    • personnes qui prennent part à une opération commerciale transfrontalière légitime (p. ex. les camionneurs effectuant le déplacement de marchandises entre les États-Unis et le Canada); 
    • personnes qui prennent part à un voyage gouvernemental ou à un voyage diplomatique officiel;
    • membres des forces armées américaines et conjoints et enfants des membres des forces armées américaines qui retournent aux États-Unis;
    • personnes qui prennent part à des voyages ou à des opérations de nature militaire;
    • membres de tribus reconnues par le gouvernement fédéral, dont les réserves chevauchent la frontière États-Unis-Canada, et dont les déplacements sont considérés comme essentiels lorsqu’il s’agit de se déplacer d’une partie de la réserve vers une autre.

Note : Les personnes effectuant un déplacement essentiel ne seront pas tenues d’être vaccinées contre la COVID-19 pour le moment. À compter de janvier 2022, toutefois, tous les voyageurs cherchant à entrer aux États-Unis par un port d’entrée terrestre ou une gare maritime – que ce soit pour des raisons essentielles ou non – devront être entièrement vaccinés contre la COVID-19 et présenter une preuve de vaccination connexe.

Faut-il un résultat négatif à un dépistage pour entrer aux États-Unis par voie terrestre ou maritime?

Non, il n’y a pas d’exigence en matière de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs qui entrent au pays par voie terrestre ou maritime.



Publications récentes

Abonnez-vous et restez à jour avec les dernières nouvelles juridiques, informations et événements ..