Norton Rose Fulbright est le premier cabinet d’avocats canadien à utiliser une plateforme unique en son genre qui répond aux défis courants de la prestation de services juridiques

Canada Communiqué de presse Le 13 janvier 2020

Norton Rose Fulbright a prouvé son esprit d’innovation en devenant le premier cabinet d’avocats canadien à utiliser une plateforme de programmation schématisée novatrice conçue pour développer des applications sur mesure qui permettent de résoudre des problèmes commerciaux complexes auxquels sont souvent confrontés les clients. 

La plateforme, appelée NRF Transform NCode, s’inscrit dans le cadre du programme mondial axé sur le changement et l’innovation de Norton Rose Fulbright, Transform. Conçue par l’équipe Innovation du cabinet, primée à plusieurs reprises, NCode représente une façon novatrice et à la fine pointe de fournir des services juridiques.

La plateforme peut faciliter l’exécution d’un certain nombre de fonctions. Il est possible, par exemple, d’automatiser des demandes répétitives, comme les recherches de marques de commerce et de titres, ou de créer de volumineuses bases de données centralisées qui peuvent être facilement consultées en ligne en temps réel aux fins de la conformité à la réglementation.

L’information peut être recueillie et partagée avec les clients de façon plus efficace et plus sécuritaire, notamment en leur envoyant des avis automatiques lorsque des changements sont apportés.

Au cours de la dernière année, Norton Rose Fulbright a conçu des solutions sur mesure complexes liées au flux de travail pour deux grandes banques internationales et une société d’État.

Le cabinet a également conçu plusieurs applications pour rationaliser ses propres flux de travail internes, comme un formulaire permettant aux avocats de soumettre des demandes à l’équipe de fixation des taux afin de connaître les taux spéciaux et d’obtenir du soutien pour la radiation de comptes, et par le fait même répondre plus rapidement aux demandes de soutien des clients.

Sukesh Kamra, directeur national, Savoir et innovation au Canada de Norton Rose Fulbright, a déclaré :

« Ce qui distingue cette plateforme des autres? Elle nécessite peu de codage et nous permet d’améliorer l’expérience client en offrant des solutions sur mesure de façon rapide et abordable. Non seulement nous répondons aux besoins des clients, mais nous pouvons aussi les prévoir et leur proposer de meilleures façons de collaborer qui sont à la fine pointe de la technologie. »

Al Hounsell, directeur senior – innovation de Norton Rose Fulbright, qui dirige l’équipe de développement des solutions, a de son côté déclaré :

« Cette plateforme nous donne beaucoup de souplesse. Nous pouvons concevoir de simples applications qui ne nécessitent aucun codage, tout en continuant d’utiliser le codage pour des fonctionnalités plus complexes. Alors qu’un important volume de travail était auparavant effectué au moyen de chaînes de courriels et d’imposants chiffriers, nous pouvons désormais offrir des applications permettant de simplifier et de rationaliser le volume de travail en ajoutant des fonctionnalités telles que la validation et la visualisation des données. Une application simple peut être développée en quelques heures seulement ».

Les applications gratuites présentées ci-après font partie d’une gamme d’outils conçus à l’aide de NCode :

  • NRF ContractorCheck permet aux clients de déterminer si un membre de leur société est un employé ou un contractuel. NRF ContractorCheck est actuellement offert au Canada, en Australie, en Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Royaume-Uni.

  • Confirmation de blessure critique donne aux employeurs la capacité de gérer plus efficacement les incidents qui se produisent sur le lieu de travail en évaluant si les blessures sont critiques ou non et si l’incident devrait déclencher ou non l’obligation de le déclarer.

  • Conseiller LCAP aide les clients à prendre des décisions portant sur leur conformité à la Loi canadienne anti-pourriel.

  • Conseiller – Organismes de bienfaisance aide les organismes de bienfaisance en devenir à connaître les étapes qu’ils doivent prendre avant de consulter un avocat.
 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Caroline Arbour, Conseillère - éditorial

Tél : +1 514.847.4723;

 

Personnes-ressources