Maxime Cantin

Associé
Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l.


Biography

Maxime Cantin exerce sa pratique principalement en droit de la construction. Il compte plus de 20 ans d'expérience en litiges en construction, notamment en matière de réclamations pour préjudices causés par des retards, de réclamations pour coûts additionnels, de réclamations concernant les assurances offertes en matière de construction et de réclamations reliées  à des appels d'offres ou à des erreurs et omissions de la part d'ingénieurs. Il possède aussi une vaste expérience en matière de révision et de rédaction de contrats.  En outre, il s'occupe fréquemment de litiges commerciaux complexes.

M. Cantin représente  des entrepreneurs, des propriétaires, des locataires commerciaux, des fabricants, des fournisseurs de services, des professionnels, des assureurs terrestres et maritimes, des institutions financières, des prêteurs, des armateurs et des exploitants de centrales hydroélectriques devant les tribunaux et dans le cadre d'arbitrages ou de négociations.

M. Cantin est membre du comité des promotions du cabinet, lequel recommande les nouvelles admissions à la société.


Expérience professionnelle

Ouvrir tout Fermer tous les onglets
  • LL.B., Université Laval, 1997
  • Quebec 1998

 

M. Cantin a récemment représenté les clients suivants :

  • Un exploitant d'une centrale hydro-électrique, dans le cadre d'une requête en jugement déclaratoire visant à faire reconnaître la cession d'un barrage et un bail relatif à des forces hydrauliques
  • Un promoteur poursuivi dans le cadre d'un recours en dommages institué par plus de 60 propriétaires qui allèguent que leur propriété s'enfonce dans le sol
  • Un entrepreneur général, dans le cadre d’une poursuite de 16 M$ contre une société publique concernant un contrat de 180 M$ octroyé aux termes d’un appel d’offres
  • Un entrepreneur général, dans le cadre d’une poursuite de 3 M$ contre une société publique concernant un contrat de 55 M$ octroyé aux termes d’un appel d’offres
  • Un entrepreneur général, dans le cadre d’une poursuite de 2,1 M$ qu’il a intentée contre un entrepreneur en excavation en relation avec des malfaçons et un dépassement du délai contractuel
  • Un entrepreneur général, dans le cadre d’une poursuite de 6,5 M$ intentée par un sous-traitant en relation avec des coûts additionnels
  • Un entrepreneur spécialisé en structures, dans le cadre de réclamations totalisant la somme de 2,2 M$ intentées par un propriétaire relativement à de prétendues malfaçons
  • Un entrepreneur spécialisé en ventilation et chauffage, dans le cadre d'une poursuite au montant de 6,8 M$ intentée par un hôpital relativement à de prétendues malfaçons
  • Des ingénieurs dans le cadre d’un recours en responsabilité au montant de 3,5 M$
  • Un établissement d'enseignement privé, dans le cadre d'un arbitrage concernant des suppléments réclamés par un entrepreneur général

 

  • Best Lawyers in Canada (2009-2019) – Droit de la construction
  • Construction Lawyers Society of America (2019)
  • « Éthique et intégrité : nécessité et avantage concurrentiel », 21e Congrès annuel de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ), 22 février 2018.
  • « Quelles sont les obligations des parties lorsque le donneur d’ouvrage désire réduire l’étendue des travaux suite à l’ouverture des soumissions : la cour d’appel a récemment examiné une telle situation dans l’affaire Cetil », Conférence sur les réclamations sur contrats, Université Laval, Québec, 4 février 2014 et à Montréal, 19 février 2014.
  • « Ce que vous devez savoir quant aux pénalités pour retard en matière de construction,» 15e Congrès annuel de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ), 2 février 2012.
  • « Les pénalités pour retard en matière de construction : principes applicables et motifs de contestation », 10e journée d’étude sur les réclamations sur contrats organisée par le Service de la formation permanente de la Faculté des sciences et génie de l’Université Laval, Québec, 9 février 2011.
  • « L’arbitrage : rompre avec les vieilles habitudes pour rendre le processus pleinement efficace, rapide et moins coûteux », 13e Congrès annuel de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ), 11 février 2010.
  • « Le pire des règlements vaut-il mieux que le meilleur des jugements », 8e journée d’étude sur les réclamations sur contrats organisée par le Service de la formation permanente de la Faculté des sciences et génie de l’Université Laval, Québec, 25 février 2009.
  • Association du Barreau canadien (exécutif de la section construction du Québec)
  • Association canadienne de droit maritime